Autocontrôles Compléments

La section « Autocontrôles Compléments » d’OQUALIM abrite un plan collectif mutualisé d’autocontrôles et de maîtrise des contaminants adapté aux fabricants de compléments pour la nutrition animale : prémélanges d’additifs, aliments minéraux, spécialités nutritionnelles, aliments liquides…

Cette section, animée par l’AFCA-CIAL, est complémentaire de la section « Autocontrôles Aliments » qui abrite le plan collectif d’autocontrôles des fabricants d’aliments composés.

L’objectif de cette démarche est d’améliorer le niveau de surveillance des contaminants potentiellement présents dans les matières premières et additifs mis en œuvre, notamment les substances indésirables réglementées, tout en optimisant les coûts pour chacune des entreprises participantes.

L’activité de fabrication de compléments se caractérise par la forte diversité de la nature et des origines des intrants mis en œuvre.

En plus de la mutualisation d’autocontrôles, elle a aussi pour objectif la mise en place d’un système d’alertes internes le plus réactif possible en cas de détection d’une non-conformité.

Cette démarche collective permet à chaque entreprise participante, qui s’engage à réaliser, en fonction de son volume d’activité, le nombre minimal d’analyses imposées, de bénéficier de la synthèse de l’ensemble des résultats des entreprises participantes.

 

Compte tenu de la nature des produits analysés (minéraux, additifs, petits ingrédients…), un accent plus particulier est mis sur les contaminants chimiques les plus à risque : métaux lourds (plomb, arsenic, cadmium, mercure), fluor, dioxines et PCB.

Concernant les risques microbiologiques, des analyses de salmonelles sont également réalisées sur les produits pour lesquels c’est pertinent.