15.05.2014

Catégorie : Guide des bonnes pratiques

Belle réussite pour la journée de restitution d’Oqualim 2014

La journée de restitution publique des travaux d’OQUALIM, le 23 avril dernier, a fait salle comble en regroupant, au-delà des fabricants, de nombreux participants issus des filières végétales et animales, de l’administration et des instituts techniques.

 Oqualim poursuit son déploiement au sein du secteur. Désormais, près de 90 % des aliments composés fabriqués en France le sont dans des usines certifiées. Près de 70 % des tonnages font l’objet d’une surveillance dans le cadre des plans d’autocontrôles.

Ces derniers ont démontré la bonne qualité sanitaire des matières premières et des aliments composés, et ont su s’adapter pour prendre en compte à l’évolution des risques, telle que la recrudescence des aflatoxines en Europe de l’Est lors de la récolte 2012.

Son Président a présenté la stratégie de développement d’Oqualim avec les travaux de convergence des 3 guides de la nutrition animale : prémélanges, aliments composés et aliments minéraux. Il s’est félicité de l’attractivité du dispositif avec l’arrivée des aliments d’allaitement et des aliments pour chevaux.

OQUALIM bénéficie aujourd’hui d’une image positive, qui garantit aux filières animales un niveau élevé de sécurité sanitaire des aliments sur lequel elles doivent désormais s’appuyer pour valoriser leurs produits sur le marché national et international.